Et bim.
Le voilà le billet conclusif avec image conclusive... une maigre sélection de choses qui m'ont plu ou marqué, mon petit best-of / hommage:

best of london

Après une dernière journée de stage forte en émotion, parce que concrétisation d'un tiers d'un bouquin par son envoi à production - je sais ça ne parle à pas grand monde... mais sachez juste que ça veut dire que j'ai aidé à tout ça et que c'est ma petite fierté - parce qu'on m'a offert des chocolats, et qu'on m'a payé un resto et que ça fait super plaisir!! Jusqu'au bout j'aurai adoré ce stage...

Donc rentrée saine et sauve en France, les valises pleines de vêtements, alors que j'aurais cru être assez forte pour ne pas faire ma fashion victim (mais franchement, qui peut résister à la mode anglaise?), j'ai dit au revoir à ma petite maison victorienne et ses habitants, ma station de métro avec son éléphant (bah oui je sais j'en avais jamais parlé... je vous mets au moins une photo ce soir!), et aux transports en communs pourris (quoi? je vous ai pas dit que spécialement pour le jour où j'avais mes valises ils ont fermé la ligne directe pour aller à St Pancrass? Ben si... merci vraiment!)...

Fini les BLT, les shortbread, les cookies, les yaourts à la rhubarbe, l'humous à tout va, les fish & chips, les wraps, le vrai Chinois avec de la nourriture de Chine du vendredi soir, le jus de cassis, le bacon qui croustille et l'english tea qui est super fort si on le prend pas avec du lait...

Fini le bruit des avions qui survolent Londres, les sirènes d'ambulance ou de police, les orateurs qui veulent nous convertirent au méthodisme en nous criant dans les oreilles que "I tell you friend, alcohol is bad my friend, drugs is bab my friend, and sex is bad my friend!! Sin is bad my friend and every human is a sinner my friend! But Jesus loves you my friend! And God loves you my friiiieeeend!!!!" quand on attend le bus pendant trois heures.


Insupportable, surtout pour l'agnostique que je suis.

Fini tout ça. (Et c'était la minute ralage, voilà, c'est passé.) Donc oui, Londres va me manquer bla bla bla, mais je crois qu'avec ce qui m'attend je vais pas trop avoir le temps d'y penser. Alors maintenant, qu'est-ce qui m'attend, et qu'est-ce qui attend ce blog?

Hum.

Je suis maintenant en stage de 6 mois, re dans l'édition, à Paris cette fois-ci. Alors selon le programme de mes week-ends, je vais sûrement arpenter la ville comme j'ai pu le faire à Londres, donc avec un regard de grosse touriste qui s'émerveille d'une cheminée, ou d'un graffiti. Si je vois des choses intéressantes, et surtout si je prend le temps de vous le faire partager, ce blog a un petit avenir devant lui.
Verra bien qui verra, pour l'instant j'en sais pas plus que vous!