Dès le lendemain de notre arrivée à Shanghai, nous avions prévu de partir pour Suzhou, ville de la région aux jardins réputés. Beaucoup des jardins de la ville appartiennent au patrimoine mondial de l'Unesco.
Pour nous y rendre nous avons pris le train ! Premier train chinois. Etant matinales, il n'y avait pas grand monde dans le train. Le train avançait d'une allure poussive, et il semblait bien entretenu (bon c'était propre, mais le train avait de l'âge donc au final, ça fait pas si propre que ça). A la différence des trains français, à la fin de chaque wagon il y a trois employés qui ne servent pas à grand chose si ce n'est vérifier les billets, proposer des snacks et nous indiquer si c'était bien la station de Suzhou...

Le matin, nous avons visité les jardins les plus célèbres pour éviter les touristes. Au bout d'une matinée de jardins, par ailleurs très beau, on avait l'impression de toujours voir la même chose. C'est comme les temps, c'est joli, mais au bout d'un moment, y'a plus d'intérêt... même si c'est magnifique.

Ensuite on s'est balladée dans la ville, le long des canaux, dans l'artère commerçante. Hormis les jardins je n'ai rien trouvé d'extraordinaire à Suzhou qui dans le fond est une ville chinoise comme une autre. Il y a les canaux certes, mais une fois comparée à Zhouzhang (que nous avons visité après), c'est pas du tout la même ambiance.

Nous y avons passé la nuit, dans une auberge de jeunesse, pleine de moustiques (ne jamais oublier le produit antimoustique à Shanghai.....) et avec discothèque à deux étages en dessous. Sympa. Au petit matin encore une fois, nous avons quitté la ville en direction de notre étape suivante: Zhouzhang. (A suive)




Les jardins comprennent souvent des maisons de thé où les petits vieux du coin se retrouvent après leur séance de Tai Chi...



Un nénuphar, sur un des canaux.



Un des jardins.



Coup de coeur de la journée. Une poubelle en forme de lion... :)



J'ai du me battre avec trois petits vieux qui fumaient là pour pouvoir prendre cette photo....



Vue au bord d'un canal.



Les vélos pouss (bon j'appelle ça comme ça je ne me souviens plus de l'expression). Très pratique pour aller d'un point à un autre. Parce qu'en Chine, même les petites villes sont immenses. A Suzhou, le sponsor principal pour les vélos-pouss c'est Mc Donald's... j'ai trouvé ça marrant. Des vieilles carioles, un peu délabrées, qui grincent quand on monte dedans, avec un sponsor tout beau tout joli, tout américain...