Devant l'immense retard que j'ai pris dans le récit de mes voyages, je fais un écart. Je ne finis pas tout de suite le Japon, pour vous parler du plus récent voyage que j'ai fait en Chine avec Zéphyr. Pour Pâques nous avions quelques jours de repos, donc on en a profité pour aller se ballader dans la campagne chinoise. Nous sommes allées dans la région de Guilin, connue pour ses paysages à cartes postales qui font partie des images que l'ont connaît traditionnellement de la Chine (du mois c'était mon cas).

Nous disposions de quatres jours entiers. Le premier jour nous nous sommes rendues du côté de Longsheng pour "visiter" des rizières en terrasses. Je dis "visiter" parce qu'en fait je devrais dire "arpenter". En gros on a fait de la randonnée dans la gadoue pendant des heures parmis des paysages sublimes. Entre points de vues sur les rizières, sentiers dans les fôrets de bambous et traversée de petites rivières, on en a un plein les yeux (et plein les pattes aussi...). On avait commencé à marcher toutes seules mais on s'est vite perdues donc une petite vieille autochtone a eu pitié de nous et nous a balladées pendant deux heures... C'était vraiment sympa, sans elle on n'aurait jamais vu autant de coins sympas.







Après avoir vu cette première terrasse, et après avoir fait de l'auto-stop (ah ah qui l'aurait cru ?) nous avons rejoint une seconde terrasse, beaucoup plus touristique. Mais comme nous sommes arrivées un peu tard (en gros une demi heure avant le dernier bus pour repartir) on a décidé de passer la nuit là-bas. Evidemment, ça tombait bien, vu qu'à peine arrivées on nous a proposé une chambre pas cher. Après l'avoir visitée, on a décidée d'accepter et c'est comme ça qu'on a passé la nuit dans une guest-house typiquement familiale. Maison en bois, pas de chauffage, plats traditionnels et dîner à côté de la famille qui regarde la télé (ouais, ils ont pas de chauffage, mais ils ont une télé!!).
Le lendemain, réveil de bonne heure pour profiter de la vue sans être embêtées par nos amis les touristes. Ô paysages enchanteurs. Les rizières sous le soleil du petit matin, rien que pour nous, c'était magique. Simplement magnifique !







Après quelques heures de bus parmis les Chinois, on arrive à Yangshuo que le Routard présente comme l'endroit où aller dans la région. Non pas que la ville de Yangshuo soit fabuleuse en elle-même (loin de là), mais la campagne environnante regorge de panoramas à couper le souffle.
Dès que nous avons posé nos affaires, nous nous sommes empressées de d'aller faire un tour en bateau sur la rivière Li. Ce nom ne vous évoque certainement rien, mais les paysages vous serons sûrement familier. La rivière Li traverse toute une région de pains de sucres, ces gros rochers aux formes bizarres que le temps a forgés. Pour dire que ces paysages sont célèbres, un des points de vue que nous avons aperçus figure sur un des billets chinois (celui de 20 RMB):

 /><br /><br />
<img src=


Voici ce que l'on voit sur le billet en question...





Le jour suivant, nous avons opté pour une ballade en vélo, plus, ah ah, un tour en radeau de bambou sur la rivière. A lire, ça sonne très bien, mais une fois sur le radeau (très confortable en passant) entourées de touristes Chinois qui brayent en s'aspergeant d'eau avec des pompes qu'on achète à des vendeurs qui pullullent sur la rivière, il y a de quoi déchanter. On ne peut pas dire que ce soit la situation idéale pour aprécier le paysage. Heureusement, après ça, notre guide Chinoise nous a emmenées faire une superbe ballade en vélo. On a fait une pause au rocher "Moon Hill" (parce qu'il a un trou au mileu) sur lequel nous avons monté (après moults souffrance, y'avait je sais pas combien de marche pour y accéder, c'était assez horrible pour moi - oui parce que Zéphyr gambadait sur les marches, je ne sais pas comment - quoi ? le sport ?? aaahhhhh) et d'où on avait une superbe vue sur la région et les pains de sucres à perte de vue. En repartant on a pris des petits sentiers, traversé des villages, des rizières, bref, la campagne chinoise. En plus il faisait beau, donc c'était parfait.



La vue depuis le Moon Hill (attention, "la vue depuis" signifie non pas depuis le trou, mais depuis le haut du rocher...)


Le Moon Hill

img src="/images/Guangxi/IMG_2555.JPG" alt="" />
Je sais pas pourquoi mais en Asie les couchers de soleil sont impressionants...

Enfin, dernier jour. Le matin on décidé de repartir en expédition à vélo avec notre guide. Sur notre chemin on se fait harceler pour refaire du "bamboo rafting" (la ballade en radeau) et comme on voit que cette fois y'a personne sur la rivière, on finit par accepté. C'était assez énorme parce qu'on voulait aller voir un pont, donc on devait remonter la rivière et les pauvres rameuses on vraiment ramé. Surtout qu'à un point donné, elle ont du remonter une espèce de petite cascade en tirant le radeau, bref, elles ont vraiment galéré les pauvres (à préciser qu'elles n'ont pas voulu de notre aide). Après ça, re-ballade en vélo pour profiter une dernière fois de cette magnifique région. Pour mieux m'imprégner des sensations locales, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller voir de plus près les rizières pour goûter la boue chinoise (à comprendre par là que j'ai misérablement glisée et que je me suis retrouvée pleine de boue), agréable sensation dirais-je...

Pour finir on a passé la dernière après midi à Guilin parce qu'à la base c'était comme là qu'on partait. Ville horriblement touristique, sans aucun intérêt, hors de prix, moche. On a marché, et c'est à peine tout ce qu'on pouvait faire (on était assez fatiguées quand même), avant de dîner, se coucher et repartir pour Hong Kong au petit matin.

C'est donc pleine de belles images que je suis rentrée à Hong Kong pour retrouver le bruit, la pollution et la chaleur de la ville... avec plaisir néanmoins !




Comment se faire harceler par des femmes Yao (une ethnie du coin dont les femmes ne se coupent jamais mes cheveux) ou marchandage dans les rizières...





Edit du 30/04/06 Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais prévu de mettre certaines photos et j'ai tout simplement oublié de les mettre. Avec un peti délai, voici donc quelques photos supplémentaires...




Là ce sont les rizières dans lesquelles on s'est balladées en vélo.


Et ça, mouah ah ah, c'est un magnifique coucher de soleil auquel on a eu droit !