La Revanche d'Alex

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grand défi !

Le grand défi: partir à Londres économies en poche à la recherche du job de ses rêves dans l'édition.

Entre stages et entretiens galère, espoirs désillusions en pleine crise de 2008; le tout ponctué de ballades au cœur de l'Angleterre et la ville.

Fil des billets - Fil des commentaires

Dernières journées de folie !



Alala folie je vous dis !

Entre hier où j'ai passé un entretien à faire des blagounettes, couru dans tous les sens, me suis débrouillé pour avoir un autre entretien pour aujourd'hui, et assisté à un super concert ; et aujourd'hui où je fais l'aller-retour à Oxford, pour courir aussi dans tous les sens, me rendre à 2 entretiens, oui, 2 ENTRETIENS, et faire mes valises le soir (sniff)... bah c'est pas mal de stress, mais pour finir en beauté je trouve ! (la perfection eut été le boulot à la clé mais oh hein ! ok...)

Donc là, vous avez pas idée, mais je suis plus que survoltée !! :D

Ah oui et j'oubliais, en bonus, une photo du concert, parce que c'était super chouette, atmosphère géniale dans une église avec des belles lumières, rolala que d'émotions ce petit concert de Patrick Watson !!

Il faut savoir écouter les grands maîtres quand ils font des citations qui nous arrangent.



Avant de vous raconter cette petite histoire du soir, chapeau bas à l'horoscope du 20 minutes ! Trop balèze hein !


Alors alors, cette histoire de hasard.

Un jour où j'étais tranquillement en balade à Oxford, je décide de prendre une petite rue, comme ça, au hasard. Et olala que vois-je dans cette petite rue ? Une agence de recrutement ! Et ôôô qu'est-ce donc dans la vitrine ? Une offre d'emploi en marketing ! Oulala ! Je rentre, et je suis accueillie, fort sympathiquement, j'insiste, par Miss V.

Et depuis ce jour Miss V. s'occupe très activement de mon cas. Elle m'appelle de temps en temps pour dire qu'elle pense toujours à moi, à l'affût de la moindre offre d'emploi en marketing. On s'appelle, on échange des mails... elle est un peu mon ange-gardien.

Aujourd'hui elle m'a appelé, elle m'a décroché un entretien !! Yeaaah ! Et là où ça se goupille super bien, c'est que ça serait vendredi. Le dernier jour de ma dernière semaine à Londres. Si c'est pas tip top ça ! Bon alors évidemment, c'est un peu l'entretien de la dernière chance mouah ah ah. Et c'est trop bien youpi youpla ! :)

ps: et merci à Marie pour le 20 minutes hi hi hi !

Au saut du lit !


Nan mais, pour une fois que je faisais une grasse matinée de grosse fainéante qui profite de la vie pour ses derniers moments à Londres... si j'avais su !
En plus je me suis trompée de chemin pour me rendre à l'entretien, j'ai du trop faire bonne impression entre ça et la marque de l'oreiller sur la joue... Bah, c'était l'entrainement de la semaine ! :p

Sinon oulala trop bien ça y est le suspens a pris fin, mes réponses tant attendues sont arrivées youpi youpla.
Négatif ah ah ah.
Mais là je commence à être super opérationnelle (il serait temps), et j'ai encore un entretien la semaine prochaine, alors on va pas plus se démoraliser hein !

Patience, patience...


Un petit air contrarié car rien de nouveau chez mes amis les Anglais...

Les jours passent sans pour autant que je ne me délasse...

Un peu de poésie pour illustrer mon ennui...

Bientôt la France,

La délivrance ?

À l'agonie (gonie...)


Bon, je ne vais pas vous le cacher, je ne suis pas des plus joyeuses en ce moment. Je n'ai toujours pas eu de nouvelles des entretiens, j'ai donc passé une semaine d'agonie. Je ne suis plus en stage, alors mes journées sont suuuuper occupées à vérifier mes mails toutes les 3 minutes. Trop épanouissant ! Et j'ai encore quelques jours sympas devant moi à espérer en vain. J'adooore ! Oui parce que ce lundi-ci est férié en Angleterre. Donc en gros mon sort ne sera pas fixé avant, allez, jeudi prochain. De quoi me laisser le temps de ruminer bien gentiment, même si je sais, ça sert à rien de se miner le moral, c'est fait, c'est fait - mais y'a rien de pire que d'attendre une réponse.... ><

Heureusement, j'ai un peu plus de 10 kilos de livres (oui, je les ai pesés...) pour oublier mes - pauvres petits - malheurs  alors je peux vous dire que Birdsong, ça fait un moment que je l'ai lu vite fait bien fait. Très prenant comme bouquin ! Je le conseille fortement, et ça fait "du bien" de se faire rafraîchir la mémoire sur la Première Guerre Mondiale. On apprend des trucs, comme parce exemple le fait que y'avait aussi des tunnels bien profonds sous les tranchées, qui permettaient des faire exploser ses bons soldats par en dessous plutôt que par au dessus avec des obus... Petit conseil au passage, éviter de lire les chapitres dans les tunnels quand on est bloqué dans un métro du matin, bondé et bloqué, ça peut éviter quelques sensations claustrophobiques... Ceci dit, ça risque pas de vous arriver vu que le bouquin m'a l'air difficilement trouvable en France...

Et enfin: taddaaaaa, plus que deux semaines avant le grand retour !

. . .

(pouah pouah pouuuuuaaaaaaah comme dirait la trompette)

- page 1 de 8