La Revanche d'Alex

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Suzhou (voyage à Shanghai)

Dès le lendemain de notre arrivée à Shanghai, nous avions prévu de partir pour Suzhou, ville de la région aux jardins réputés. Beaucoup des jardins de la ville appartiennent au patrimoine mondial de l'Unesco.
Pour nous y rendre nous avons pris le train ! Premier train chinois. Etant matinales, il n'y avait pas grand monde dans le train. Le train avançait d'une allure poussive, et il semblait bien entretenu (bon c'était propre, mais le train avait de l'âge donc au final, ça fait pas si propre que ça). A la différence des trains français, à la fin de chaque wagon il y a trois employés qui ne servent pas à grand chose si ce n'est vérifier les billets, proposer des snacks et nous indiquer si c'était bien la station de Suzhou...

Le matin, nous avons visité les jardins les plus célèbres pour éviter les touristes. Au bout d'une matinée de jardins, par ailleurs très beau, on avait l'impression de toujours voir la même chose. C'est comme les temps, c'est joli, mais au bout d'un moment, y'a plus d'intérêt... même si c'est magnifique.

Ensuite on s'est balladée dans la ville, le long des canaux, dans l'artère commerçante. Hormis les jardins je n'ai rien trouvé d'extraordinaire à Suzhou qui dans le fond est une ville chinoise comme une autre. Il y a les canaux certes, mais une fois comparée à Zhouzhang (que nous avons visité après), c'est pas du tout la même ambiance.

Nous y avons passé la nuit, dans une auberge de jeunesse, pleine de moustiques (ne jamais oublier le produit antimoustique à Shanghai.....) et avec discothèque à deux étages en dessous. Sympa. Au petit matin encore une fois, nous avons quitté la ville en direction de notre étape suivante: Zhouzhang. (A suive)




Les jardins comprennent souvent des maisons de thé où les petits vieux du coin se retrouvent après leur séance de Tai Chi...



Un nénuphar, sur un des canaux.



Un des jardins.



Coup de coeur de la journée. Une poubelle en forme de lion... :)



J'ai du me battre avec trois petits vieux qui fumaient là pour pouvoir prendre cette photo....



Vue au bord d'un canal.



Les vélos pouss (bon j'appelle ça comme ça je ne me souviens plus de l'expression). Très pratique pour aller d'un point à un autre. Parce qu'en Chine, même les petites villes sont immenses. A Suzhou, le sponsor principal pour les vélos-pouss c'est Mc Donald's... j'ai trouvé ça marrant. Des vieilles carioles, un peu délabrées, qui grincent quand on monte dedans, avec un sponsor tout beau tout joli, tout américain...

Macao

La semaine dernière nous avons fait une petite excursion express à Macao... finalement !

Macao se situe à une heure de ferry de Hong Kong, c'est donc relativement pratique de s'y rendre. En quelques heures top chrono on a fait le tour de la ville, car Macao n'est pas très grande. Avec des allures de petite ville du sud de l'Europe (Portugaise devrais-je dire) la ville respire la tranquilité. En venant de Hong Kong avec son bruit, son activité et sa pollution, ça fait du bien d'être un peu au calme.
Par contre c'est peut-être un peu trop calme. En deux heures les principaux sites d'intérêt sont visités et ma foi la ville n'a plus grand chose à offrir. A priori. Je dis ça, mais si j'étais restée plus longtemps, peut-être aurais-je trouvé à faire. D'ailleurs je n'ai pas mis les pieds dans les fameux casinos... Ralala... Et je n'ai pas vu les plages de sable noir... Bouh !

Va falloir que j'y retourne, c'est ça ? MMMM.

Pour les photos, si vous vous demandez pourquoi des rigolos se balladent en parapluie alors qu'il fait un temps magnifique, et bien, c'est parce que je ne vous avais pas encore dit qu'ici c'est coutume courante. En effet, dès que le soleil pointe le bout de son nez, hop, tout le monde sort son parapluie ! Et oui... ici les parapluies non seulement protègent de la pluie (vraiment?) mais aussi du soleil... ils sont anti-UV. Incroyable!
Car la classe suprême par ici c'est d'avoir le teint pale, alors certain(e)s n'hésitent pas à avoir l'air bien ridicule pour ressembler à Blanche Neige. Soit c'est le parapluie anti-tout soit c'est la casquette à visière noire qu'on rabat sur tout le visage (comme si elles travaillent dans une centrale nucléaire - faut que je montre une photo un de ces quatres). Ah ah. Bon courage pour la peau blanche.


















EXCLU !

Même à Macao les gens se balladent en pyjamas ! (cf billet sur Shanghai)



Shanghai

Il se trouve qu'il y a de cela un mois, je suis allée faire un petit tour de 5 jours à Shanghai (et ses environs) avec Zéphyr. On est d'accord, je suis une fois de plus en retard. Voici de quoi rattraper le temps perdu...

Première impression, Shanghai juxtapose vieille bâtisses et immeubles ultra modernes, qui poussent à tous les coins de rues (ou presque). Ils construisent vraiment partout, c'est une ville champignon. Et ce ne sont pas des petits 5 étages qu'ils construisent, mais des complexes entiers d'immeubles qui se succèdent les uns aux autres, dans des pseudos quartier résidentiels... Bref, y'en a à perte de vue.
La photo est prise sur la Place du Peuple, donc en plein centre de Shanghai.



Une vue du quartier du Bund, le vieux quartier au bord de la rivière si vous voulez. C'est là qu'on trouve tous les vieux bâtiments de type occidental. Admirez le temps, assez magnifique. Nous n'avons pas été trempées, on a vraiment apprécié sur le coup. Qu'il vente ou qu'il pleuve, les Chinois, adeptes de la bicyclette...



Un peu plus loin, la rue Nanjing. Un peu comme Nathan Road à Hong Kong mais en plus accentué. Censée être bondée à toute heure, c'est la rue commerciale de Shanghai. Néons à profusions, petits trains pour les fainéants, un aspect de la Chine supra moderne pas forcément sympathique. (d'ailleurs je me demande ce qu'il y a de sympathique dans la Chine moderne...)



(la pluie aidant, la foule à laquelle nous nous attendions n'était pas là - ce qui n'était pas plus mal...)



Une vue du fameux Bund. La rivière Yangtze sépare la ville en deux (ben ouais, pas en trois, comme on aurait pu l'espérer). D'un côté les vieux bâtiments de l'époque des concessions, de l'autre la ville nouvelle de Pudong avec la tour de la TV si fameuse et des tours de folie.



(le Bund de nuit... oui, oui...)



(la tour de la TV de nuit, oh oh...)



Bonus !

Un d'artifice sur le Bund ! Wahou ! La tour de la Tv qui clignote ! Fantastique !
Pour le pourquoi du comment, nous nous sommes juste trouvées au bon endroit, au bon moment... eh eh eh





Vous en avez pleins les yeux, j'en suis sûre, mais attention, c'est pas fini !

Les jours suivant, après nos ballades dans la région (à venir dans un prochain billet...), nous nous sommes surtout baladées dans la concession française et le vieux Shanghai.
L'ancienne concession française vaut vraiment le coup, c'est une ambiance complètement à part dans la ville. Des allées bordées de platanes, des maisons individuelles d'architecture française... on s'y croirait presque ! Si ce n'est qu'on retrouve toujours les Chinois et leurs vélos, les Chinois et leurs petites boutiques, les Chinois et leurs pyjamas en plein jour. Ah oui, je ne vous avait pas dit, mais en Chine, beaucoup de gens se baladent en plein jour en pyjamas. Alors peut-être que pour eux ce ne sont pas des pyjamas, mais à nos yeux ça y ressemble fortement. On a beau eu s'interroger sur le pourquoi du comment, on n'a pas encore trouvé la réponse...



Non loin de la concession (non loin, c'est vite dit quand on fait tout à pieds !) se trouve la vieille ville Chinoise. Alors, la vieille ville chinoise c'est plein de petites masures (insalubres?), dans un quartier animé. A côté de ça, un marché aux puces qui n'a que le nom pour attirer. Ce n'est qu'une succession d'échoppes où l'on vend des attrapes touristes minables que l'on retrouve partout en Chine. Aucun charme donc, d'autant plus que les petites vieilles qui nous harcèlent pour acheter des "postcards", merci, mais on en a marre. "Râllo Râllo, Missy, Missy !"."Louka louka, Possoucart ! Possoucart!". AAHHH ! Stop !


Une rue du vieux Shanghai. Admirez le joli contraste, petite rue animée et gros immeubles....

Une fois le marché aux puces passé, horreur... On arrive dans un complexe bondé de touristes, d'allure ancienne, mais totalement nouveau, à l'architecture horriblement chargée censée louer les merveilles de la Chine ancienne. Du bon gros tourisme de masse à la Chinoise, des boutiques partout et, et... le Starbucks. Inévitable. Encore celui-ci de dénature pas trop vu qu'il s'adapte totalement à l'ambiance du quartier...




Evidemment, si cette horreur est là, c'est pour une bonne raison. Au coeur de ce mini village touristique à outrance se cache le plus beau jardin de Shanghai, le Jardin Yu, et un des trois plus beaux de Chine...
Bondé, comme partout, il nous a offert néanmoins un court répit dans notre effort pour échapper aux masses. Vieux de 500 ans, assez grand, le jardin est effectivement très beau (phrase très utile, vous remarquerez). Je vous mets des photos, mais cela ne rend pas aussi bien que sur place. Il n'y a pas l'atmosphère et la vue d'ensemble n'y est pas...







Après ça nous avons encore visité des temples, à droite à gauche... Les temples là-bas avaient la particularité d'avoir leurs murs jaunes, et non pas rouges (comme à Pékin par exemple), ce qui les rend très jolis.



Pour finir une dernière vue de la tour de la TV prise du Bund et une photo prise du nouveau quartier de Pudong. Dommage qu'il n'ait pas fait très beau...





Canton


Dernière excursion en date: Canton (Guangzhou). Pour trois jours nous sommes partis entre Français (si l'on ne compte Roy, un Hong kongais qui nous a accompagné le premier jour): Nicolas, Alaric, Pierre, Zéphyr et moi. Armés du guide du Routard, du Lonely Planet et du Guide Bleu, rien que ça, on a essayé de se débrouiller pour voir les merveilles bien cachées dans cette ville peu agréable à première vue. Heureusement, nos organisateurs (Nico et Alaric) avaient vraiment tout bien prévu, merci !

Après avoir trouvé nos hôtels sur la petite île de Shamian, à l'architecture occidentale, nous sommes allées vadrouiller entre marchés traditionnels (mmm, mouches, cafards et autres horreurs étaient en vente) et vieux temples aux toitures impressionnantes. Le deuxième jour nous avons continué notre découverte, en passant par le parc Yuexiu où se trouve la fameuse statue des cinq chèvres, symboles de Canton. Pagodes, musée, mémorial, temples et mosquée où l'on nous refuse l'entrée. Pour le dernier jour, nous avons quitté Canton pour nous rendre en périphérie dans ce que l'on croyait être un village... en fait il s'agissait d'une ville d'un million d'habitants... Foshan, donc où nous avons visité un superbe temple dans lequel il y avait plusieurs manifestations d'arts traditionnels: danses du dragon, opéra, art martiaux, danses typiques. C'était fort sympathique. Après cela nous nous sommes rendus à Xiqiao Shan où nous avons loués les services d'un chauffeur pour nous balader avec son mini van parmi les points d'intérêt de la région. Cascades, statues géantes, temples encore, le tout sous une chaleur assez prononcée.

C'étaient donc trois jours d'immersion dans la Chine du passé. Mais les Chinois du présent ne sont pas marrants. Ils sont assez enclins à se moquer ouvertement des étrangers comme nous, et ça nous a complètement agacé tant c'est désagréable. On avait l'impression d'être des bêtes de foire par moment. Quand on prenait le bus ou le métro, tout le monde se retournait en se marrant... Pourtant Canton ce n'est pas la Chine profonde! Même à Guilin, au fin fond des rizières les gens ne réagissaient pas comme ça... M'enfin, hein...


L'île de Shamian


Le marché aux horreurs










Les 5 chèvres sur lesquelles 5 génies sont descendus du Ciel pour sauver Canton des duretés de la vie (une inondation si je me rappelle bien...)


L'intérieur d'un restaurant


Un arbre à souhaits


La danse du dragon...


... et les enfants qui s'y entraînent.


L'opéra


De beaux bâtons d'encens qui brûlent.


Voilà, une récente statue d'une soixantaine de mètres...




Grand moment de concertation.

Voyage en Terres Chinoises

Devant l'immense retard que j'ai pris dans le récit de mes voyages, je fais un écart. Je ne finis pas tout de suite le Japon, pour vous parler du plus récent voyage que j'ai fait en Chine avec Zéphyr. Pour Pâques nous avions quelques jours de repos, donc on en a profité pour aller se ballader dans la campagne chinoise. Nous sommes allées dans la région de Guilin, connue pour ses paysages à cartes postales qui font partie des images que l'ont connaît traditionnellement de la Chine (du mois c'était mon cas).

Nous disposions de quatres jours entiers. Le premier jour nous nous sommes rendues du côté de Longsheng pour "visiter" des rizières en terrasses. Je dis "visiter" parce qu'en fait je devrais dire "arpenter". En gros on a fait de la randonnée dans la gadoue pendant des heures parmis des paysages sublimes. Entre points de vues sur les rizières, sentiers dans les fôrets de bambous et traversée de petites rivières, on en a un plein les yeux (et plein les pattes aussi...). On avait commencé à marcher toutes seules mais on s'est vite perdues donc une petite vieille autochtone a eu pitié de nous et nous a balladées pendant deux heures... C'était vraiment sympa, sans elle on n'aurait jamais vu autant de coins sympas.







Après avoir vu cette première terrasse, et après avoir fait de l'auto-stop (ah ah qui l'aurait cru ?) nous avons rejoint une seconde terrasse, beaucoup plus touristique. Mais comme nous sommes arrivées un peu tard (en gros une demi heure avant le dernier bus pour repartir) on a décidé de passer la nuit là-bas. Evidemment, ça tombait bien, vu qu'à peine arrivées on nous a proposé une chambre pas cher. Après l'avoir visitée, on a décidée d'accepter et c'est comme ça qu'on a passé la nuit dans une guest-house typiquement familiale. Maison en bois, pas de chauffage, plats traditionnels et dîner à côté de la famille qui regarde la télé (ouais, ils ont pas de chauffage, mais ils ont une télé!!).
Le lendemain, réveil de bonne heure pour profiter de la vue sans être embêtées par nos amis les touristes. Ô paysages enchanteurs. Les rizières sous le soleil du petit matin, rien que pour nous, c'était magique. Simplement magnifique !







Après quelques heures de bus parmis les Chinois, on arrive à Yangshuo que le Routard présente comme l'endroit où aller dans la région. Non pas que la ville de Yangshuo soit fabuleuse en elle-même (loin de là), mais la campagne environnante regorge de panoramas à couper le souffle.
Dès que nous avons posé nos affaires, nous nous sommes empressées de d'aller faire un tour en bateau sur la rivière Li. Ce nom ne vous évoque certainement rien, mais les paysages vous serons sûrement familier. La rivière Li traverse toute une région de pains de sucres, ces gros rochers aux formes bizarres que le temps a forgés. Pour dire que ces paysages sont célèbres, un des points de vue que nous avons aperçus figure sur un des billets chinois (celui de 20 RMB):

 /><br /><br />
<img src=


Voici ce que l'on voit sur le billet en question...





Le jour suivant, nous avons opté pour une ballade en vélo, plus, ah ah, un tour en radeau de bambou sur la rivière. A lire, ça sonne très bien, mais une fois sur le radeau (très confortable en passant) entourées de touristes Chinois qui brayent en s'aspergeant d'eau avec des pompes qu'on achète à des vendeurs qui pullullent sur la rivière, il y a de quoi déchanter. On ne peut pas dire que ce soit la situation idéale pour aprécier le paysage. Heureusement, après ça, notre guide Chinoise nous a emmenées faire une superbe ballade en vélo. On a fait une pause au rocher "Moon Hill" (parce qu'il a un trou au mileu) sur lequel nous avons monté (après moults souffrance, y'avait je sais pas combien de marche pour y accéder, c'était assez horrible pour moi - oui parce que Zéphyr gambadait sur les marches, je ne sais pas comment - quoi ? le sport ?? aaahhhhh) et d'où on avait une superbe vue sur la région et les pains de sucres à perte de vue. En repartant on a pris des petits sentiers, traversé des villages, des rizières, bref, la campagne chinoise. En plus il faisait beau, donc c'était parfait.



La vue depuis le Moon Hill (attention, "la vue depuis" signifie non pas depuis le trou, mais depuis le haut du rocher...)


Le Moon Hill

img src="/images/Guangxi/IMG_2555.JPG" alt="" />
Je sais pas pourquoi mais en Asie les couchers de soleil sont impressionants...

Enfin, dernier jour. Le matin on décidé de repartir en expédition à vélo avec notre guide. Sur notre chemin on se fait harceler pour refaire du "bamboo rafting" (la ballade en radeau) et comme on voit que cette fois y'a personne sur la rivière, on finit par accepté. C'était assez énorme parce qu'on voulait aller voir un pont, donc on devait remonter la rivière et les pauvres rameuses on vraiment ramé. Surtout qu'à un point donné, elle ont du remonter une espèce de petite cascade en tirant le radeau, bref, elles ont vraiment galéré les pauvres (à préciser qu'elles n'ont pas voulu de notre aide). Après ça, re-ballade en vélo pour profiter une dernière fois de cette magnifique région. Pour mieux m'imprégner des sensations locales, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller voir de plus près les rizières pour goûter la boue chinoise (à comprendre par là que j'ai misérablement glisée et que je me suis retrouvée pleine de boue), agréable sensation dirais-je...

Pour finir on a passé la dernière après midi à Guilin parce qu'à la base c'était comme là qu'on partait. Ville horriblement touristique, sans aucun intérêt, hors de prix, moche. On a marché, et c'est à peine tout ce qu'on pouvait faire (on était assez fatiguées quand même), avant de dîner, se coucher et repartir pour Hong Kong au petit matin.

C'est donc pleine de belles images que je suis rentrée à Hong Kong pour retrouver le bruit, la pollution et la chaleur de la ville... avec plaisir néanmoins !




Comment se faire harceler par des femmes Yao (une ethnie du coin dont les femmes ne se coupent jamais mes cheveux) ou marchandage dans les rizières...





Edit du 30/04/06 Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais prévu de mettre certaines photos et j'ai tout simplement oublié de les mettre. Avec un peti délai, voici donc quelques photos supplémentaires...




Là ce sont les rizières dans lesquelles on s'est balladées en vélo.


Et ça, mouah ah ah, c'est un magnifique coucher de soleil auquel on a eu droit !

- page 1 de 2